Guilhem Labinal
M.

Guilhem Labinal

Maître de conférences en Géographie, CY Cergy Paris Université Laboratoire "École, Mutations et Apprentissages" (ÉMA, EA 4507)  Chercheur associé à l’UMR 8504 Géographie-cités (CNRS), équipe E.H.GO Responsable du département d'histoire et de géographie de l'INSPÉ-CY,

EMA - Ecole, Mutations, Apprentissages
  • Adresse : INSPÉ, ZAC des Barbanniers, Avenue Marcel Paul, 92230 Gennevilliers
Domaines d'expertise

- Épistémologie et histoire de la géographie

- Processus de production et de diffusion grand public des savoirs géographiques

- Didactique de la géographie (ressources livresques, médiatiques et numériques mobilisées en classe)

- Spatialité en contextes scolaires
 

RECHERCHES :
 

Mon désir d’analyser les articulations et les ressorts de discours non académiques résulte d’un goût prononcé pour l’activité de transmission, sous ses différentes formes. Mes travaux de thèse ont eu pour but de saisir ce que recouvre la "géographie des médias", celle des magazines imprimés et audio-visuels grand public dont les productions ne doivent pas être appréhendées à l’aune des critères de validité de la géographie scientifique. J’ai étudié d’abord ses héritages, ses stratégies de production, de diffusion et de légitimation. Puis j’ai tenté de définir la rhétorique mise en œuvre dans ses contenus en examinant la ligne éditoriale des magazines, leur rapport à l’actualité et l’ancrage temporel, spatial et énonciatif des reportages. Du National Geographic à Ushuaïa en passant par La GéoGraphie et Geo, l’analyse d’un corpus plus ciblé a finalement permis de montrer comment le traitement des espaces, la mise en scène de l’information et l’utilisation des images créent un rapport au monde engagé et diversement orienté, du messianisme écologique à l’impérialisme culturel.

Ainsi, en travaillant sur les dispositifs iconographiques et textuels proposés par certains magazines je me suis intéressé, plus largement, aux processus de production, de diffusion et de circulation des savoirs. Je réfléchis aujourd’hui aux modalités du savoir géographique, aux pratiques et aux usages sociaux de la discipline dans la continuité de ce travail, au sein du laboratoire EMA car mes recherches suivent désormais une triple orientation.

1/ Je prolonge mes réflexions sur l’élaboration des savoirs en géographie dans une perspective épistémologique et didactique en m’intéressant, plus particulièrement, aux trois cycles du premier degré. Mes activités de formateur d’enseignants et de chercheur m’amènent à examiner les supports qui prennent en charge la spatialité à l’école. Je crois utile, en effet, d’interroger l’usage des ressources médiatiques et numériques utilisées en contexte scolaire pour comprendre l’intérêt mais aussi les limites de leur mobilisation en géographie. 

2/ Les savoirs sont élaborés de façon située et l’espace scolaire se construit dans les interactions : dans un cadre systémique et interactionniste, j’initie donc en géographie une recherche visant à mieux connaître les représentations des territoires de l’école et à analyser les perceptions et les appropriations du cadre spatial par les enseignants et par leurs élèves. <br/>

3/ Enfin et dans une perspective plus historiographique, je continue à travailler pour rendre compte des évolutions de la géographie. Je mène, actuellement, une réflexion visant à mieux saisir la relation entretenue par Paul Vidal de la Blache avec les lieux qu’il a parcourus. Les relevés réalisés dans ses carnets privés offrent une matière qui permet, me semble-t-il, d’éclairer la sensibilité itinérante constitutive de la méthode vidalienne.

Discipline(s) enseignée(s)

Géographie

Activités / CV

Responsable du département d’histoire et de géographie de l’Inspé - Paris Cergy université (depuis 2017)

Membre élu de la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire de l’Université Paris-Est Créteil (personnalité extérieure désignée à titre personnel par la commission depuis le 18 septembre 2018)

-

Responsabilités antérieurement occupées à CY :

Directeur adjoint du laboratoire EMA, CY Paris Cergy Université (2018-2020)
Membre invité au conseil scientifique provisoire de l’Inspé - Paris Cergy université (2019)

Responsable de l’enseignement à distance en Histoire-Géographie pour le premier degré (MEEF/UCP) (2016_2018) 
 

PARCOURS

2016, Enseignant-chercheur, ESPÉ/INSPÉ de l’académie de Versailles (UCP puis CY Paris Cergy Université))

Formation à distance et en présentiel (M1, M2) des professeurs du premier et du second degré

2013 -2016 : Formateur à l’ÉSPÉ de l’Université Paris-Est Créteil (Histoire et géographie)
Responsable d’équipe disciplinaire (RED), ESPE, sites de Melun-Torcy
Responsable d’équipe pédagogique (REP) : coordination de groupes : M2/M2 DU
Membre du collège inter-degré de l’ÉSPÉ de Créteil

2012 : chargé de cours à l’Université Paris-Est Créteil (cartographie)

2007-2013, Professeur d’Histoire-Géographie au lycée Saint-Exupéry (Créteil)

2002 – 2007 : Enseignant titulaire - Zone de remplacement Seine et Marne Centre (TZR)
2001 – 2002 : Fonctionnaire stagiaire (temps plein) au lycée Montesquieu (Plessis-Robinson - 92)

Depuis 2006 : Formateur académique des enseignants du second degré

FORMATION

2009 : Doctorat de géographie. Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité
2003 : DEA (Master) d’Analyse Théorique et Epistémologique en Géographie (ATEG) – Paris 1 : mention TB

Corps

Maître de conférences en géographie
 

Informations complémentaires

Produits de la recherche - quelques exemples :

Colloque international (communications et animations)

2019 (juillet). Communication : “Between data collection and expression of the feelings: Paul Vidal de la Blache’s personnal notebook no. 13 (4)”, UGI, University College Dublin, Belfield (Dublin 4, République d’Irlande), 10-12 juillet 2019, Symposium international d’histoire de la géographie.

Séminaires de recherche :

2020 : « Réinventer le mobilier scolaire, de la fixité à la flexibilité ? Réflexion pour une approche systémique de l’espace de la classe dans le premier degré. ». Séminaire du projet ApprES : Espaces d’apprentissages, Laboratoire ÉMA (École – Mutations – Apprentissages), organisé en ligne le 7 mai 2020.



Exemples d'articles scientifiques dans les revues à comité de lecture :

Sur les espaces d'apprentissage :


Labinal, G. et Mendibil, D. (en cours de révision). Structures et proxémie dans la classe. Géoconfluences. Revue en ligne.
 

Sur le numérique et les ressources pour enseigner :

Labinal, G. (2020). « Les enjeux de l’utilisation d’internet et des moteurs de recherche pour les enseignants du premier degré. L’exemple de la géographie et du programme de cycle 3 ». Recherches en Didactiques, n° 30, Décembre 2020, pp. 101-120.

https://www.cairn.info/revue-recherches-en-didactiques-2020-2-page-99.htm


Sur les médias de la géographie :


Labinal, G. (2015). "Images, textes et visions du monde : les dispositifs à l’œuvre dans les magazines grand-public de géographie". Cybergeo : European Journal of Geography, Epistémologie, Histoire de la Géographie, Didactique, document 723, mis en ligne le 19 mai 2015. URL : https://cybergeo.revues.org/26982



Ouvrage d'épistémologie de la géographie : 


Labinal, G. (2019). 11 chapitres. In Clerc, P. (sous la dir de.). Géographies. Épistémologie et histoire des savoirs sur l’espace, Paris, Armand Colin, 2ème édition. ISBN-10 : 2200624786